2021.05.13

#28

Entre rachats et journalisme d'impact, la saga Nice-Matin

“Beaucoup de gens pensent que la PQR, c’est has-been. Qu’elle est vouée à mourir. Au contraire, je pense qu’elle a un véritable avenir.” 

Le sujet : avec plus  de 43 millions de lecteurs (soit, tout de même, 81,4% de la population française !), la Presse Quotidienne Régionale est un acteur historique majeur des médias. Mais un acteur en souffrance ! Chaque année, la PQR voit son chiffre d’affaires, son nombre d’effectifs et d’abonnés se réduire. Pourtant, un titre de presse fait de la résistance : Nice-Matin

L’invité : Damien Allemand est un pur produit Nice-Matin  qu’il rejoint d’abord en tant que journaliste terrain. C’est notamment lui qui, depuis 2012 impulse le virage numérique du journal. À cette époque, le service est composé de 3 personnes. Pourtant, le pari se révèle gagnant : en 2015  il devient chef du service du digital avant de devenir, l’an dernier, directeur des contenus et des produits digitaux du titre. (À la tête d’une équipe de 25 personnes, une sacrée croissance !). 

Au micro de François Defossez, cofondateur de l’agence CosaVostra, Damien revient sur : 

# la saga Nice-Matin : l’un des groupes de PQR ayant le plus changé d’acquéreur (façon club de foot). Son rachat en 2014 par les salariés et la façon dont ils ont tenu la barre durant la tempête et le rachat quasi providentiel du groupe par Xavier Niel et NJJ en février 2020, un mois avant le premier confinement. 

# l’importance donnée chez Nice-Matin au journalisme de solutions - premier argument d’abonnement des lecteurs - et ce que cela implique pour la rédaction en termes d’écriture et de process. 

# le rôle central de la communauté. Vote des abonnés sur le choix des sujets, cagnotte participative, évènements autour des dossiers, questions à la rédaction… tout est fait pour que l’abonné soit plus qu’un numéro sur un dossier. 

# l’innovation du groupe. L’un des premiers à s’être doté de robots journalistes pour libérer du temps aux journalistes qui peuvent, du coup, se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Mais aussi les différents produits éditoriaux qu’ils lancent actuellement ou viennent de lancer (newsletter et podcast, of course !). 

# les conséquences du covid-19, la manière dont ils ont fait face, et ce que cela implique pour l’avenir de la PQR.  

Un épisode fascinant qui nous plonge dans l’univers si particulier des PQR. 

Pendant l’épisode ils ont cité : 

# l’article “Non, Bernard Tapie n’est pas le propriétaire du Groupe Nice-Matin

# l’étude de BearingPoint sur les abonnements des Français aux abonnements payants des contenus culturels.  

# le dossier (vidéos, articles, podcasts) sur la tempête Alex

Et des anciens épisodes de Mediarama : 

#13 Ari Assuied - Cafeyn - Cafeyn peut-il devenir le Spotify de la presse ?

#20 Gaetan Fron - demain.ai - Quelle place pour l’IA dans les médias ? 

#27 Benoît Raphaël - Flint - Entraîneur de robots explorateurs de l’information

Pour découvrir tout ça, c’est par ici si vous préférez iTunes, par là si vous préférez Deezer, ici si vous préférez Google Podcast, ou encore là si vous préférez Spotify.

Et n’oubliez pas de laisser 5 étoiles sur ITunes et un commentaire sympa sur Apple Podcast si l’épisode vous a plu.

Derniers épisodes
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU

Mediarama fait partie de Cosavostra, cabinet de conseil et agence digitale. Nous accompagnons les marques dans leur transformation digitale, avec une équipe de 90 experts. Vous avez un projet ? Une idée que vous souhaitez développer ? Parlons-en !