#43

07.10.21

Léonce-Antoine Deprez - ILD

2021 : où en est la presse papier ?

Léonce-Antoine Deprez - ILD

Le sujet : À l’origine de la presse il y avait… le papier ! À l’heure où le digital est quasiment devenu la norme pour s’informer, on vous propose de rendre hommage au papier et à celleux qui produisent ces magazines : les imprimeur·euses.

L’invité : Petit-fils d’une famille d’imprimeurs, Léonce-Antoine Deprez est aujourd’hui le PDG de l’Imprimerie Léonce Deprez et le cofondateur du média B2B Silex-ID. Lorsqu’il a repris l’imprimerie en succédant à son grand-père, puis à son père, elle commençait déjà à faire faillite. Alors aux grands maux, les grands remèdes : Léonce-Antoine a mis en place un plan de relance et a rebaptisé l’imprimerie pour prendre un nouveau départ. ILD a vu le jour.

ILD : Imprimerie du Pas-de-Calais fondée en 1922 par Léonce Deprez, ILD imprimait à l’origine les hebdomadaires de la région. En 2021, ILD imprime désormais les magazines de la presse nationale comme Society ou encore Sogood, pour ne citer qu’eux. 

Au micro de François Defossez, cofondateur de l’agence CosaVostra, il raconte comment il a fait face à la faillite vécue :

# Quand l’imprimerie a commencé à faire faillite, Léonce-Antoine Deprez a dû ne garder que ses produits les plus rentables et a donc été obligé de licencier de nombreuses personnes pour mettre en place un redressement judiciaire.

# En prime, avec le confinement, ses ventes ont baissé de 70%.

# Heureusement, le contexte économique lui a permis de racheter sa propre entreprise et d’insuffler un nouveau départ à ILD.

# Depuis, il essaie d’apporter une dimension durable à son imprimerie en changeant l’encre qu’il utilise, choisissant d’autres types de papiers et en regroupant toute la production au même endroit pour limiter les coûts.

# L’imprimerie est d’ailleurs l’un des métiers les plus éco-circulaires puisque tout y est réutilisé.

# Désormais, la presse papier n’est plus un média de masse. Léonce-Antoine a donc arrêté de produire des gros volumes d’impression. Au maximum, il imprime 30 000 exemplaires d’un même magazine.

# Par contre, la presse papier n’est pas morte ! Elle est de plus en plus prisée par celleux qui souhaitent se déconnecter des écrans et permet de mieux retenir les informations qui y sont inscrites.

# Son nouveau défi ? Améliorer les services de transport et de logistique en les réalisant lui-même.

Merci à Cédric Naux, avec qui nous avions enregistré l’épisode 35 de Mediarama, de m’avoir soufflé l’idée de cet épisode.

Et un petit clin d’œil à Hervé Lenglart, le directeur de NetMedia Group avec qui ILD travaille depuis des années.

Pour découvrir tout ça, c’est par ici si vous préférez Apple Podcast, par là si vous préférez Deezer, ici si vous préférez Google Podcast, ou encore là si vous préférez Spotify.

Et n’oubliez pas de laisser 5 étoiles et un commentaire sympa sur Apple Podcast si l’épisode vous a plu.

  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
Mediarama est soutenu par CosaVostra

Mediarama est le tout dernier né de l’écurie des podcasts Cosavostra, cabinet de conseil et agence digitale. Nous accompagnons des médias dans leur transformation digitale, avec une équipe de 60 experts. Vous avez un projet ? Une idée que vous souhaitez développer ? Parlons-en !